Ring de boxe d’entrainement ou de compétition, ce type de structure se compose toujours différents composants qui possèdent des rôles différents. En tant que fan de boxe, cela devrait activer votre curiosité de savoir les détails concernant la constitution des rings de boxe. Dans le cours de cet article, c’est ce qui vous sera donné de connaitre. Vous allez aujourd’hui connaitre des précisions sur les cordes des rings de boxe, leurs poteaux, les escaliers et le plancher. Cela vous plaira grandement d’en savoir un peu plus sur ce sport de combat que vous appréciez tant.

La forme générale d’un ring de boxe :

Vous n’êtes pas sans savoir qu’un ring de boxe est de forme carrée. C’est la forme la plus pratique pour contenir un combat et permettre aux différents processus rattachés à lui d’être facilement exécutés. La composante centrale d’un ring de boxe est son plancher. C’est sur celui-ci que les boxeurs se tiennent pour combattre. Il est soutenu par des structures complexes qui ont pour composantes des métaux. Ces constituants de soutien jouent un rôle capital, car s’ils sont défaillants, le plancher peut se rompre à tout moment. Cela représente un très grand risque pour les combattants. Ce serait aussi un grand désastre si cela venait à survenir durant un combat d’une grande envergure.

Alors, les constructeurs veillent à choisir un plancher bien dur et à soutenir celui-ci avec une base forte. Le plancher peut être surélevé ou directement placé sur le sol. Les rings de boxe de compétition possèdent toujours un plancher surélevé, alors que ceux d’entrainements peuvent être directement placés au sol. Entourant le plancher, il y a les cordes du ring et les poteaux. En dehors du ring de boxe, il y a les escaliers pour permettre aux boxeurs et aux arbitres d’accéder à celui-ci.

Les cordes et poteaux du ring :

Les cordes et poteaux d’un ring de boxe servent à bien délimiter l’espace de combat. Un ring se compose toujours de 4 poteaux sur lesquels les cordes du ring sont rattachées. Les poteaux du ring sont divisés en coins. Les boxeurs s’attribuent chacun un coin pour la pause d’une minute durant le combat. Sur chaque coin, une chaise tournante attend les boxeurs pour qu’ils s’y assoient en reprenant leur souffle. L’arbitre aussi prend un des coins du ring. Quand un boxeur est à terre, l’arbitre renvoie le boxeur encore debout dans le coin qui n’a pas encore été attribué. C’est le coin neutre. Le compte à rebours se déroule et si le combattant à terre se relève, l’arbitre autorise la reprise du combat.

Les cordes du ring servent à encadrer les boxeurs pour le combat se concentrent sur un espace bien délimité. Quand les boxeurs touchent les cordes du ring durant le combat, l’arbitre se charge d’arrêter le combat pour renvoyer les boxeurs au milieu du ring de boxe. Les cordes d’un ring possèdent une caractéristique très molle pour que le contact entre elles et les boxeurs ne soient pas douloureux.

Maintenant, vous avez plus de détails concernant les différents composants d’un ring de boxe et leurs différents rôles. Ce sont des savoirs qui vous permettront d’être encore plus rattaché à la boxe, cette discipline que vous aimez tant.